Tonoharu de Lars Martinson – Critique littéraire de bande dessinée

24 avr

Vous rêvez de partir vivre au Japon ?

 Cependant, entre le rêve & la réalité il y a parfois un fossé …

 Tonoharu est une bd publiée en 2011 aux éditions Le Lézard Noir. Cet ouvrage est fortement inspiré de la vie de Lars Martinson, l’auteur qui a lui-même vécu au Japon comme assistant d’anglais. Pour en savoir plus sur l’auteur rien ne vaut son blog !

Tonoharu

Tonoharu

Synopsis

Ce roman graphique américain suit Daniel Wells à son arrivée dans une petite ville de la province japonaise au poste d’assistant scolaire. Ce journal d’une solitude semi-autobiographique suit les difficiles tentatives du jeune homme pour s’intégrer à une société étrange et étrangère. Lars Martinson propose une sorte de Stupeur et Tremblement ou de Lost in Translation subtil et feutré, où le Japon se dévoile dans un trait dur et dans le silence d’une province grise et monolithique. La rigidité feinte du dessin, qui révèle l’influence de Chris Ware et de Seth, résonne avec l’immobilisme de la vie du personnage, empruntant parfois au registre des gravures qui ont fait les grands récits de voyages européens.

Un avis d’ancienne fille au pair à l’étranger

Voilà, je ne suis pas partie au Japon mais, en Irlande. Je trouve cependant que le propos de Lars Martinson dans Tonoharu est très vrai. Quand on part vivre à l’étranger, il y a toujours un moment où le mal du pays nous guette. L’utilisation de notre langue maternelle est ressentie comme un besoin face à notre de facilité à communiquer dans notre langage "d’emprunt", la langue du pays d’accueil.

Les problèmes de langage

Les problèmes de langage

Ensuite, l’intégration n’est pas toujours chose facile ! Se faire des amis, s’habituer aux us & coutumes locales … c’est-à-dire changer, oui mais encore faut-il pouvoir et accepter !

Bref, à travers des tranches de vie de Wells, des moments banals, l’auteur pose avec brio les soucis du quotidien des expats’.

 En noir & blanc, avec un style épuré, cette bd est plus que sympathique et je la conseille à tous les gens qui veulent partir vivre ailleurs en pensant qu’ailleurs c’est toujours mieux. Je la conseille aussi à tous ceux qui sont loin, à tous ceux qui aiment voyager … en fait à tout le monde !

 Envie de plus ?

Vous en voulez plus sur les voyages aux Japon ?

Manabé Shima

Manabé Shima

Je vous recommande vivement le très bon ouvrage de Florent Chavouet, Manabé Shima qui raconte son voyage par des illustrations magnifiques & des commentaires très drôles. Sûrement plus amusant et plus grand public que Tonoharu, ce livre fera un cadeau parfait ! Entre humour et graphismes soignés, Manabé Shima est un livre génial qui m’a transporté dans le sac à dos de F. Chavouet.

Le Japon étant un sujet fascinant et foisonnant, quel ouvrage est, selon vous, une référence ?

About these ads

Say something, don't be shy !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 140 autres abonnés

%d bloggers like this: